Tout pour réussir la certification Microsoft AZ-900

Je m’apprête à passer la certification AZ-900 : Microsoft Azure Fundamentals, et je souhaite partager avec vous cette expérience, afin que vous puissiez – vous aussi – passer cette certification dans les meilleures conditions, et bien sûr l’obtenir !

Quelle est cette certification ?

La certification AZ-900 : Microsoft Azure Fundamentals traite des bases du cloud computing, des services proposés par Azure, mais aussi de sujets transverses tels que la sécurité ou bien encore de la tarification.

Celle-ci a la particularité d’être optionnelle, donc si vous souhaitez suivre un cursus Azure – DevOps par exemple – il ne vous sera pas nécessaire de l’avoir au préalable. Toutefois, si vous débutez, elle vous permettra de vous initier en douceur, et de valider les fondamentaux du cloud computing, communs aux différents fournisseurs cloud du marché (Microsoft Azure, AWS, Google Cloud Platform…).

C’est aussi l’une des rares certifications Microsoft, une fois obtenue, à être valide « à vie » !

Personnellement j’avais déjà passé la 70-483 : Programming in C#, qui sera bientôt retirée (février 2021). Donc avoir une certification sans date d’expiration, c’est génial !

Le prix

L’examen coûte 99 € (hors taxes) en France, l’AZ-900 ne fait pas partie des certifications les plus onéreuses, mais c’est tout de même un petit investissement sur vous-même !

Aussi, Microsoft propose des « Azure Training Days », auxquels j’ai pu participer, et qui vous permettent d’appréhender le contenu de la certification sur deux demi-journées, et d’obtenir un voucher (un bon), vous permettant de passer gratuitement l’examen dans les trois mois.

Le calendrier Microsoft, vous permet de vous inscrire – sans coût – à l’une de ces formations : https://experiences.microsoft.fr/calendrier-formations/

La langue

Au moment où j’écris ce billet, l’examen n’est disponible qu’en quatre langues (anglais, japonais, chinois et coréen). Donc à priori pour le plus grand nombre d’entre vous, vous allez passer l’examen dans la langue de Shakespeare. Mise à jour 01/10/2020 : il semble que l’examen soit maintenant disponible dans d’autres langues dont le français.

Il vous faudra ainsi avoir un niveau minimum en anglais, qui vous permette de bien comprendre les questions, les réponses, mais aussi les termes clés (High Availability, Scalability, Fault Tolerant, IaaS, PaaS, …).

La planification et le déroulement de l’examen

Vous devez au préalable avoir un compte Microsoft afin d’accéder à votre tableau de bord qui vous permettra de planifier votre examen.

Exceptionnellement, depuis le COVID-19, il est à priori possible de passer l’examen depuis chez vous, en étant bien sûr surveillé. Vous pouvez aussi prendre rendez-vous dans un centre certifié Pearson VUE, près de chez vous.

Avant le début de l’examen, il vous sera demandé de justifier de votre identité, n’oubliez donc pas vos papiers d’identité.

L’examen se déroulera dans un environnement surveillé (vous serez filmé), et durera 85 minutes, à moins que vous ayez terminé avant. Je vous conseille vraiment d’utiliser ce temps à bon escient, et de relire vos questions/réponses une seconde fois.

Durant cet examen, il vous sera posé entre 40 et 60 questions aléatoires, avec une difficulté variable. Enfin, pour obtenir votre certification, il vous faudra avoir un score minimum de 700 / 1000.

Félicitations ! Une fois obtenu, vous pourrez tout d’abord être fier de vous, et serez un MCP (Microsoft Certified Professional) en plus d’obtenir ce superbe badge.

Badge AZ-900

La préparation

Le contenu de l’AZ-900

Les compétences mesurées sont disponibles sur la page de la certification, et concernent :

  • Les concepts du cloud (15-20 %) ;
  • Les services essentiels d’Azure (30-35 %) ;
  • La sécurité, la confidentialité, la conformité et la confiance (25-30 %) ;
  • Les accords de niveau de service de tarification d’Azure et les cycles de vie (20-25 %).

Le contenu ne concerne donc pas que les concepts généraux du cloud computing, il vous faudra ainsi monter en compétence sur tous ces sujets.

Se préparer et monter en compétence

Je suis moi-même en train de me préparer à l’examen, je peux ainsi partager avec vous ma méthodologie, qui marche plutôt bien pour moi.

Tout d’abord, je pense qu’il est vraiment nécessaire de croiser les supports que vous allez utiliser, afin de couvrir le plus de choses possibles, en anglais et en français, pour être fin prêt le jour J.

Je vous recommande de commencer par les modules AZ-900 du programme Microsoft Learning, disponible en bas de la page de la certification AZ-900.

Parcours d'apprentissage Microsoft Learning AZ-900

Vous pouvez ensuite continuer avec le livre officiel Microsoft sur le sujet, écrit par Jim Cheshire : Exam Ref AZ-900 Microsoft Azure Fondamentals.

Cela vous permettra de bien intégrer les compétences attendues, et les mots clés en anglais, et donc dans la langue de l’examen.

Enfin, vous pouvez regarder des vidéos YouTube, même s’il y en a peu en français, ou bien encore des MOOC (Massive Online Open Course). J’en ai trouvé de très bonne qualité sur le site d’Udemy, qui propose régulièrement des promotions.

Pour pratiquer, et vous faire la main avec le portail Azure, je vous recommande — encore une fois — de vous créer un compte Microsoft, et d’utiliser votre période d’essai de 12 mois à Azure.

Conclusion

J’espère que mes explications vous auront permis d’y voir plus clair. N’hésitez pas à me faire part de vos commentaires si certains d’entre vous ont déjà passé la certification.

En ce qui me concerne, je continue de me préparer, j’envisage aussi de faire une série d’articles/vidéos sur l’AZ-900 et le cloud computing. Dites-moi ce que vous en pensez.

Je vous souhaite bonne chance !

Références et ressources

Podcast

9 commentaires sur “Tout pour réussir la certification Microsoft AZ-900”

    1. bonjour,

      j’ai vu sur le site de microsoft que l’examen est désormais disponible en français, c’est bien le cas ? car l’article et le podcast dis que non. merci d’avance

      1. Bonjour,

        L’examen semble effectivement disponible en français dorénavant, ce qui n’était pas mon cas il n’y a même pas un mois (je l’ai passé en anglais).

        Merci pour l’information et bonne chance à toi !

Laisser un commentaire